NOS VŒUX POUR LE MONDE, LA FRANCE, L’EUROPE, L’EGLISE – LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 148

« Le chrétien est plus que tout autre au service de la vérité pour la charité. L’histoire démontre la nécessité de dénoncer le mal quand celui-ci touche, blesse, trouble ceux qui n’ont pas les moyens de se défendre et, sont alors l’objets de manipulation. Le chrétien se doit de dire la vérité.  »


« Ceux que le monde a rejetés ; ceux que le monde a méprisé. Je les ai appelés des ténèbres. Ils sont les chevaliers de lumière. Ils sont porteur de la justice et de la Miséricorde. Ils sont la couronne de la pauvreté. Ils sont ma Gloire. » Message reçu dans la nuit de Noël 2018. »
Share Button

4 réflexions au sujet de « NOS VŒUX POUR LE MONDE, LA FRANCE, L’EUROPE, L’EGLISE – LA CHRONIQUE DE PIERRE N° 148 »

  1. Pierre Aubrit Auteur de l’article

    « Il apparaît que l’information concernant cette parole qu’aurait dite le Pape François: « Nul ne naît saint pas même la Vierge Marie » soit inexacte, inventée. J’exprime ici mon regret d’avoir induit en erreur, mais finalement on ne prête qu’aux riches. Pour autant, on ne peut que déplorer le désordre doctrinale, disciplinaire et sacramentel dans l’Eglise, nous sommes bien en présence du triomphe du relativisme. Pour le reste, nous laissons à Dieu le soin du jugement. Pour ma part, sauf évènement exceptionnel, je n’interviendrai plus au sujet du Pape François, entrer en résistance spirituelle c’est faire le bien sans plus s’occuper des princes de ce monde. Nous continuerons d’enseigner la Doctrine et d’inviter tous ceux qui le veulent à entrer en résistance. »

    Répondre
  2. Pierre Aubrit Auteur de l’article

    J’ai été censuré sur le forum Le Peuple de la Paix par le Père Nathan ou Patrick de Vergeron, voici ma réponse : « Père Nathan, vous m’aurez donc menti ! Je n’ai rien contre l’institution et vous n’êtes pas sans ignoré que la critique des actes pétriniens est reconnue comme licite par les statuts de l’Eglise, ce qu’a d’ailleurs confirmé le Pape François lui-même. Votre décision est donc d’une profonde malhonnêteté intellectuelle et, je suis surpris que vous interveniez ici puisque vos supérieurs vous en ont fait l’interdiction. Vous connaissez les enjeux, vous nous les avez enseignés pendant un mois après l’élection de ce Pape et vous avez décrit ce qui arriverait sous son pontificat avec une précision d’horloger.
    Une fois de plus, soumis que vous êtes à une voyante dont par d’autres sources il apparaît qu’elle est déviante, vous vous érigez en censeur. Je quitte cet espace de non discussion et je vous laisse à votre mépris, mépris insultant. Mais les faits sont têtus… Je ne cesserai de m’être en garde mes frères dans la foi…
    Ma déception est grande, car vous n’êtes plus le personnage que j’avais cru déceler en vous ; vous voici fort convenu et convenable… Il n’y a plus que le rire de l’âne. »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.