LES VERTUS THEOLOGALES : LA FOI – L’ESPERANCE – CHARITE de PIERRE-CHARLES AUBRIT SAINT POL

 

LES VERTUS

LA FOI – L’ESPERANCE – CHARITE

« Le mot vertu subit un rejet culturel, car il est associé à la morale. Le concept de la morale ne passe plus dans notre culture décadente. La manipulation sémantique qu’il subit y compris dans les discours de l’Eglise illustre cette involution, en effet, l’emploi du mot éthique en souligne le fait puisqu’il ne devrait s’appliquer qu’à la science de la morale dans un groupe humain déterminé alors qu’il est utilisé comme substitut au mot morale pour ne pas heurter la sensibilité d’une majorité qu’on a bien du mal à identifier. Qui plus est, les concepts de vertu et de morale sont attachés à la religion, aux dogmes, à la discipline spirituelle alors qu’il s’agit d’abord de la Loi Naturelle universelle, les fondements sont identiques à tous les peuples et cultures. La Révélation Chrétienne sans rejeter la Loi Naturelle pas plus que les Dix Commandements libère l’homme du formalisme moral pour lui proposer la Loi supérieure de l’Amour de Charité. »

DANS LE REGARD DE DIEU : LES VERTUS THEOLOGALES

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.