LA MEMOIRE D’UNE GAILLETTE N°8 1969 à 1977 « Récit autobiographique : Un chemin vers Dieu »

 

« Je traversais la France sans que je sache quoi faire de ma vie, sans moyen de la construire. Je ne devais pas me retourner. Je partais dans l’oubli. Les tunnels parcourus m’annonçaient une vie en clair-obscur avec des périodes de nuit intense. Il se dit que les grands hommes ont un destin peut-être, mais sans celui des petites-gens qu’en serait-il vraiment pour eux, ces grands hommes ? Je n’avais dans ce train aucun destin dessiné à ma compréhension, mais une certitude, s’il devait s’en dessiner un, il serait plein de peines et peu ordinaire. De cette intuition, j’en avais la certitude intime. »

Mémoire8e

Share Button

Une réflexion au sujet de « LA MEMOIRE D’UNE GAILLETTE N°8 1969 à 1977 « Récit autobiographique : Un chemin vers Dieu » »

  1. Michele Bouchet

    J’attend avec impatience la suite des mémoires d’une Gaillette.J’aime le style, les analyses du monde actuel.Je sens le besoin de lire cette réflexion sur l’intervention de la Providence dans la vie de tous les hommes.Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.